retour à la page Projets
retour à la page Environnement, développement durable et eau

La réutilisation dans le bassin méditerranéen

Pays: Espagne, Jordanie, Tunisie, Italie

REUSEMED CBC40| B| Environnement, développement durable et eau

ENI CBC “Mediterranean Sea Basin Programme”, the largest Cross-Border Cooperation (CBC) initiative implemented by the EU

Dates :
démarrage : 2020-07-01
fin : 2022-12-31
durée : 2 année(s), 5 mois
total restant : 2 mois
 
 

Objectif général :

L'espace méditerranéen fait face à une grande production de déchets mis en décharge, et à la production de grandes quantités de biens réutilisables, mis prématurément au recyclage, perpétuant de fait l'ancienne économie linéaire basée sur le fit de produire, utiliser et jeter. Afin de promouvoir la culture de la réutilisation dans une optique de durabilité environnementale, d'emplois verts et de solidarité, REUSEMED propose de créer des réseaux municipaux basés sur des circuits de réutilisation pour l'électroménager, le mobilier, les livres, les vêtements, les déchets d'équipements électriques et électroniques et l'alimentation. Pour mettre en place les réseaux, 4 villes d'Espagne, d'Italie, de Jordanie et de Tunisie vont concevoir et tester des installations de compostage, des points de collecte des aliments sur les marchés, des centres de réparation et de réutilisation, la réutilisation d’espaces dans des magasins et des cafés pour la réparation. De plus, une application pour smartphone interconnectera les gestionnaires et les utilisateurs des différents circuits. Même s'ils sont promus par des administrations locales en charge de la gestion des déchets avec l'implication d´organisations locales, le projet prévoit que les réseaux de réutilisation deviendront autonomes à moyen terme, lorsque les revenus issus des ventes de produits réparés pourront financer les ressources humaines et l'entretien des infrastructures.


B.4 Protection de l’environnement, adaptation au et atténuation du changement climatique

B.4.2 Gestion des déchets

Espagne, Jordanie, Tunisie, Italie

Objectif spécifique :

Objectif

Contribuer à la protection de l'environnement en Méditerranée par la réduction de toutes les fractions de déchets municipaux, via des réseaux de réutilisation, des changements sociétaux dans les modes de consommation et des meilleurs politiques de gestion des déchets

Qu’est-ce qui sera amélioré?

La mise en œuvre des réseaux de réutilisation permettra un apprentissage mutuel et une amélioration des plans locaux de gestion des déchets vers le renforcement des capacités autour de la réutilisation. À moyen terme, le projet renforcera les capacités techniques et opérationnelles des municipalités partenaires et des parties prenantes, sensibilisera les citoyens aux conséquences de la consommation non durable et créera de nouveaux emplois verts. À long terme, il devrait créer des emplois à plein temps et augmenter les opportunités d'emploi locaux grâce à la formation sur la réparation, la réutilisation et le compostage dispensée pendant le projet. Enfin, les habitants augmenteront leurs compétences en matière de compostage tant au niveau personnel que communautaire.

Qui va bénéficier du projet?

  • Résidents et visiteurs 
  • Associations de quartier 
  • Entreprises locales, marchés et hôtels 
  • ONG et associations 
  • Autorités publiques en charge de la gestion des déchets dans les villes des partenaires
     

Réalisations prévues

  • 4 cartes de ressources à réutiliser identifiant les produits d'occasion existantes 
  • 32 circuits de réutilisation développés, 8 par ville partenaire, couvrant les différentes fractions de déchets 
  • 13 points de collecte de nourriture sur les marchés. 
  • 13 centres de réparation et de réutilisation installés dans les entrepôts existants 
  • 31 espaces de réutilisation aménagés dans les magasins pour exposer les produits réutilisables 
  • 18 cafés / ateliers de réparation
  • 1 application pour smartphone mettant en contact les utilisateurs et les gestionnaires des réseaux de réutilisation 
  • 4 plans de gestion intégrée des déchets solides améliorés
     

Contribution to policy-making

Le projet s'inscrit dans la stratégie Europe 2020 et le passage à une économie circulaire, avec les « objectifs de développement durable » des Nations Unis, l'accord de Paris et le nouvel agenda urbain. Il contribue aux objectifs de la Convention de Barcelone et met en œuvre les principes du Pacte de politique alimentaire urbaine de Milan. Les organisations du projet sont des agents régulateurs, des promoteurs   de primes en matière de gestion des déchets. Ils ont toutes les compétences pour intégrer la réutilisation des déchets dans les politiques publiques. Le développement de la réutilisation au niveau politique dans les instruments de gestion des déchets des villes et territoires partenaires sera également innovant, car actuellement, cette réutilisation n'existe qu´en théorie. L'ambition est d'inspirer d'autres villes et communes, à travers des efforts de diffusion et de capitalisation menés avec le soutien des organisations nationales impliquées dans le projet.


Résultats ou changements attendus :

Données financières:

Budget total: €3,2 millions

Contribution de l’UE: €2,9 millions

Cofinancement du projet: 10%


Données financières :



Instrument de financement : .
Modalité de financement : .




Autres contributions :


Organisations :
• Regione Autonoma della Sardegna :


Réseaux sociaux :

Liens :
Aucun lien renseigné pour le moment.

Fichiers :
Aucun fichier pour le moment.