retour à la page Projets
retour à la page Environnement, développement durable et eau

Repenser emploi et insertion sociale des jeunes méditerranéens à travers le développement durable

Pays: France, Italie, Liban, Tunisie, Jordanie

RESMYLE CBC39| B| Environnement, développement durable et eau

ENI CBC “Mediterranean Sea Basin Programme”, the largest Cross-Border Cooperation (CBC) initiative implemented by the EU

Dates :
démarrage : 2019-08-30
fin : 2022-08-29
durée : 2 année(s), 11 mois
total restant : 3 mois
 
 

Objectif général :

Le projet RESMYLE repose sur deux constats: premièrement, les difficultés d’intégration professionnelle des jeunes en Méditerranée, en particulier pour les NEETS (jeunes sans emploi, ni éducation et formation) qui sont de plus en plus nombreux. Deuxièmement, les défis de la protection de l’environnement en Méditerranée créent de nouveaux besoins dans les territoires méditerranéens, qui sont en grande partie insatisfaits, notamment en raison du manque de compétences dans certains domaines: tri des déchets, éco-mobilité, prévention des risques, etc. Pour répondre à ce double défi, RESMYLE mobilise 9 opérateurs méditerranéens (coopératives, associations, universités) dans 5 pays (France, Italie, Jordanie, Liban et Tunisie) autour de 3 domaines d’intervention complémentaires: (1) l’inclusion du développement durable dans les actions de soutien menées par les organisations (associations, centres sociaux) travaillant sur l´insertion des NEETS en Méditerranée; (2) le test de formations de terrain pour les jeunes sur le développement durable et fondées sur la mobilité, les échanges interculturels et les enjeux environnementaux réels; (3) la création d’un réseau méditerranéen d’éco-incubateurs animés par les jeunes, reposant sur une méthode commune et sur des tutorats/formations mutualisés.


A.3 Promotion à l’inclusion sociale et lutte contre la pauvreté

A.3.1 Professionnalisation des jeunes (NEETS) et des femmes

France, Italie, Liban, Tunisie, Jordanie

Objectif spécifique :

Qu’est-ce qui sera amélioré?

Le projet vise à créer 300 emplois directs pour les jeunes, grâce à la viabilité socio-économique des 60 projets d’incubateurs et à l’amélioration de l’employabilité des participants à l’Ecole Pratique Méditerranéenne du Développement Durable et au programme connexe de mobilité internationale. Le projet améliorera aussi les capacités des organismes travaillant sur l’intégration des jeunes grâce à la mise en place d’outils de « formation de formateurs », et aux résultats de 12 projets pilotes impliquant environ 500 jeunes sur les questions environnementales ayant une valeur sociale. De plus, la création de 6 éco-incubateurs permettra aux jeunes de développer et de tester concrètement leurs projets, dans un environnement en toute sécurité favorisant l’esprit d’initiative et l’auto-emploi chez des publics en perte de confiance.

Qui va bénéficier du projet?

  • 700 NEETS.
  • 300 jeunes diplômés à la recherche d’un emploi dans le secteur de l’environnement et du développement durable.
  • 100 agents sociaux et éducateurs sociaux chargés de l’intégration des NEETS.
  • 25    communautés méditerranéennes et ONG locales impliquées dans les défis environnementaux.
     

Réalisations prévues

  • 300 opportunités d’emploi créées.
  • 1 plateforme en ligne pour éducateurs sociaux avec des outils de formation spécialisés autour de l’environnement et du développement durable.
  • 12 projets éducatifs sur l’éco-innovation.
  • 16 ateliers de formation à travers la création d’une Ecole Pratique Méditerranéenne du Développement Durable.
  • 24 NEETS impliqués dans des mobilités trans-frontalières au sein d’ONG méditerranéennes.
  • 6 incubateurs pour jeunes éco-entrepreneurs méditerranéens.
  • 18 programmes de formation et mentorat pour les jeunes éco-entrepreneurs.
  • 18 projets sur des questions environnementales à valeur sociale soutenus financièrement et mis en œuvre.
  • 6 accords entre les éco-incubateurs et les institutions d’enseignement et la formation techniques et professionnels (EFTP).

Résultats ou changements attendus :

Données financières:

Budget total: €2,1 millions

Contribution de l’UE: €1,9 millions

Cofinancement du projet: 10%


Données financières :



Instrument de financement : .
Modalité de financement : .




Autres contributions :


Organisations :
• Regione Autonoma della Sardegna :


Réseaux sociaux :

Liens :
Aucun lien renseigné pour le moment.

Fichiers :
Aucun fichier pour le moment.