retour à la page Projets
retour à la page Environnement, développement durable et eau

Une alliance méditerranéenne intégrée en matière de déchets pour les villes et les citoyens

Pays: France, Jordanie, Tunisie, Espagne, Liban

MED-InA CBC21| B| Environnement, développement durable et eau

ENI CBC “Mediterranean Sea Basin Programme”, the largest Cross-Border Cooperation (CBC) initiative implemented by the EU

Dates :
démarrage : 2019-09-01
fin : 2022-08-31
durée : 2 année(s), 11 mois
 
 

Objectif général :

Les villes des deux côtés de la Méditerranée font face à des défis environnementaux importants et à des coûts croissants pour la collecte et le traitement des déchets, notamment des investissements coûteux dans des décharges ou des incinérateurs. Le projet MED-InA propose de développer et de mettre en œuvre une méthodologie pour une politique publique « zéro déchet » adaptée aux villes méditerranéennes, en tant qu‘approche exemplaire et participative en matière de réduction, de réutilisation et de recyclage des déchets. L‘approche « zéro déchet » offre une alternative et vise à réduire la quantité de déchets éliminés dans des sites d‘enfouissement ou incinérateurs grâce à la prévention, la réutilisation, le recyclage et le développement de filières locales. Pour adapter cette approche ambitieuse au contexte méditerranéen, le projet MED-InA développera une méthodologie de co-création par les partenaires, basée sur une large consultation des acteurs locaux (publics, privés, associations, citoyens) et sur la coordination territoriale. Il placera les citoyens au cœur du processus et accordera une grande valeur à l’utilisation de technologies simples et peu coûteuses au sud et en réintégrant au nord des pratiques traditionnelles qui génèrent peu de déchets.

B.4 Protection de l’environnement, adaptation au et atténuation du changement climatique

B.4.2 Gestion des déchets

France, Jordanie, Tunisie, Espagne, Liban

Objectif spécifique :

Qu’est-ce qui sera amélioré?

Le projet MED-InA propose de transformer les pratiques de gestion des municipalités en matière de déchets visant à « traiter toujours plus de déchets » à « traiter moins en évitant de gaspiller» en mettant l‘accent sur le changement de comportement des citoyens. Pour ce faire, le projet utilisera une méthodologie innovante : un service de coaching, ainsi que des campagnes massives de porte à porte et des contacts réguliers par téléphone/e-mail, qui permettront une connexion directe avec les citoyens et les entreprises locales afin de les soutenir dans la réduction de la production de déchets qui ne peuvent être ni recyclés ni réutilisés. En outre, des essais pilotes dans certains quartiers de La Marsa (Tunisie), d‘Irbid (Jordanie) et des municipalités de la Ribera (Espagne) seront organisés pour montrer les engagements des autorités publiques en faveur de la propreté des villes. Ce travail sera lié à des mises à jour des plans de gestion des déchets municipaux et à un soutien aux entreprises innovantes de l‘économie circulaire afin d‘agir à plusieurs niveaux et de créer des synergies.

Qui va bénéficier du projet?

  • 45 représentants municipaux / personnel technique.
  • 6 autorités régionales et nationales en charge de la gestion des déchets.
  • 6 000 ménages de La Marsa (Tunisie), Irbid (Jordanie) et Ribera (Espagne).
  • 40 associations et entreprises locales.
     

Réalisations prévues

  • 1 outil d‘aide à la décision pour les politiques publiques « zéro déchet ».
  • 3 plans de gestion des déchets municipaux intégrés qui incluent des solutions de tri et de traitement des déchets organiques et plastiques.
  • 3 plans de renforcement des capacités et pro- grammes de formation pour le personnel municipal et les élus.
  • 15 campagnes de sensibilisation locales sur l‘approche zéro déchet.
  • 3 000 ménages utilisant de nouveaux services et équipements pour le tri à la source, le recyclage, la réutilisation et le compostage.
  • 12 startups sélectionnées et soutenues pour créer des entreprises dans le secteur de l‘économie circulaire.

Résultats ou changements attendus :

Données financières:

Budget total: €2,3 millions

Contribution de l’UE: €2,1 millions

Cofinancement du projet: 10%


Données financières :



Instrument de financement : .
Modalité de financement : .




Autres contributions :


Organisations :
• Regione Autonoma della Sardegna :


Réseaux sociaux :

Liens :
Aucun lien renseigné pour le moment.

Fichiers :
Aucun fichier pour le moment.